ayurveda

Petite leçon de cuisine ayurvédique avec Anna Walters

J’ai connu Anna pendant mon travail pour Hera France (devenue entre temps LedbyHer).

Toujours de bonne humeur et très active dans la vie professionnelle ainsi que sa vie privée, j’ai appris un de ses secrets de vitalité : la cuisine ayurvédique.

Qu’est-ce qui fait que tu connais la cuisine ayurvédique ?

Pendant un bilan de compétences effectué en 2004-2005 avec une psychologue du BIOP, mon intérêt pour les médecines alternatives et douces et plus particulièrement l’Ayurveda se confirme. En décembre 2005, je commence une formation en massage ayurvédique qui, espacée dans le temps, va durer 2 ans.

Comme en Ayurveda (ce qui signifie Science (= Veda) de la longévité (= Ayur)) tout est lié et tourne autour de la santé, j’ai enchainé ensuite avec une formation en diététique ayurvédique qui incluait un module de cuisine ayurvédique. J’avais déjà un grand intérêt pour la cuisine en général, mais là j’ai découvert une passion pour la cuisine ayurvédique, saine, bio. Depuis, dans ma cuisine, j’utilise le plus possible des produits bio, locaux et de saison.

En quoi consiste cette cuisine, ou plutôt ce mode de vie ?

Effectivement la cuisine ayurvédique est un mode de vie. Il s’agit de cuisiner en utilisant des produits sains, de préférence bio, mais surtout très frais, en tout cas le plus frais possible. Puis, il est important d’utiliser des produits locaux et de saison, ce qui est devenu depuis plusieurs années heureusement une évidence pour de très nombreux français et européens. La cuisine ayurvédique s’adapte aux saisons et aux convives en utilisant des épices ou certains mélanges d’épices. La cuisine ayurvédique est végétarienne. Les protéines sont obtenus en consommant des légumineuses ou des mélanges de légumineuses avec par exemple du riz ou du blé (exemples : le houmous servi avec du pain ; haricots rouges servis avec du riz).

La cuisine ayurvédique est une cuisine consciente. Ainsi l’état d’esprit dans lequel nous cuisinons est de grande importance. On évite le stress en cuisine. Plus nous sommes détendus en faisant la cuisine, plus nos petits plats cuisinés seront bons pour le corps et l’esprit de nos convives et de nous-mêmes. L’Ayurveda est d’avis qu’une bonne utilisation des aliments peut nous aider dans le maintien de notre santé physique et psychique.

Comment est-ce que la cuisine ayurvédique a changé ta vie ?

Juste un petit exemple, j’étais migraineuse depuis l’âge de 20 ans environ. C’est grâce à la cuisine ayurvédique, et un changement dans mon alimentation que j’ai réussi à comprendre d’où venaient ces migraines. Maintenant, il m’arrive parfois encore d’avoir un mal de tête, mais pratiquement plus jamais des migraines !!

J’ai vu qu’on ne doit pas manger/boire des aliments stimulants – et pourtant il y a plein des études qui soutiennent plutôt le contraire ?

Tout dépend de ce qu’on appelle stimulant. Ainsi on utilise l’ail et le gingembre qui sont là pour stimuler la digestion. Ces épices sont très utilisées dans la cuisine ayurvédique.

En revanche, on ne boit pas d’alcool dans la cuisine ayurvédique, ni on n’utilise du vinaigre, mais la raison en est plutôt parce que ces produits sont le résultat d’une fermentation, qui ne fait pas de bien à notre digestion.

Pour l’Ayurveda le café devrait être évité, car on connaît trop les effets négatifs d’une utilisation excessive. En effet, on sait que le café donne d’abord de l’énergie et ensuite il y a une diminution de celle-ci. On peut le voir un peu comme une courbe qui monte d’abord mais retombe très vite ensuite. C’est la raison pour laquelle le corps demande de plus en plus de café pour rester dans le même état d’activité (qui peut devenir un état d’énervement).

Si l’on ne peut pas se passer de café, on conseille d’ajouter quelques graines de cardamome (écrasées) dans la poudre de café.

Le régime ayurvédique parait très restrictif. Comment est-ce que tu arrives à gérer ça ?

La cuisine ayurvédique n’est pas restrictive, au contraire, elle est très variée et elle permet de manger pleinement tous les aliments qui nous font du bien. Cela ne me parait pas du tout restrictif.

Le régime ayurvédique peut paraître restrictif, mais un régime ne dure jamais très longtemps. Un régime est parfois nécessaire pour nettoyer l’organisme. En tous cas, trop de restrictions et trop d’interdits dans la vie et dans la cuisine peuvent créer un résultat contraire à celui qu’on visait. En Ayurvéda on dit : « ne dit jamais, jamais».

Quelques conseils pour y arriver ? 🙂

Je vous invite à l’essayer.

C’est une cuisine très savoureuse, colorée, très simple à appliquer et si bonne !!

J’anime régulièrement des ateliers de cuisine ayurvédique de 4 heures, les weekends, qui comprennent une partie théorique et une partie pratique. Après le cours, on déguste ce que nous avons préparé ensemble.

Les ateliers permettent de voir que la cuisine ayurvédique est une cuisine savoureuse et saine qui ne prend pas beaucoup de temps à préparer.

A la rentrée ces ateliers auront lieu à Paris 5e (pour de petits groupes) et à Paris 11e (pour de plus grands groupes).

Les dates des cours dans le 11e arrondissement sont les suivantes :

Dimanche 18 octobre de 15h00 à 19h00

Dimanche 15 novembre de 15h00 à 19h00

Dimanche 13 décembre de 15h00 à 19h00

Merci, Anna, pour ces informations précieuses !

Si vous êtes intéressés et souhaitez connaître le programme et d’autres informations sur le sujet, n’hésitez pas à contacter Anna Walters au 06 75 10 04 02 ou par mail à jardinsdepanchavati@gmail.com ou annachristinawalters@yahoo.fr

crédit photo: Cyril ETIENNE

Advertisements

Anabel the vegetarian :) – This month’s interview!

ceibo

Can you tell us a bit about yourself?

I’m an Argentinian woman in my late thirties. I’ve been living in Paris for almost six years now and really enjoying this city from the last two years 😉

How did you decide to become a vegetarian?

It was a process that I didn’t search in the beginning. I started eating less meat and buying more organic products, until one day that I remembered a book that belonged to my mother in which it was written something about Ayurveda. In the eighties all that macrobiotic regimes and stuff from India was very popular in Argentina, so I searched some information on the internet and I found a nice website called joyfullbelly.com.  Ayurveda is a kind of medicine that analyses your way of living, your body, your natural “elements” and in all that mix you should arrive to one of the three main personalities: Vatha, Khappa or  Pitta, read more here: http://en.wikipedia.org/wiki/Ayurveda

So, I did a very strict regime for 10 days avoiding meat and following the Ayurveda principles thinking that it was just a test to see if I could adopt another way of eating, and it worked.

What were the immediate benefits of your new diet? What keeps you going?

I immediately felt really well. I slept better, I did my digestion faster, my migraines were less frequent but I knew that I needed to re-learn how to eat.

Describe your typical shopping basket.

I try to buy everything on organic shops, but it’s not always possible (for example when I’m working). In general I buy grains (a lot of them!!) like lentils, beans, wheat, quinoa, cereals, algae, etc. seeds: sunflower, squash or chia but also super-food vitamins like spirulina, goji, and ginseng. Obviously I also eat pasta and rice and a lot of cheese! Seitan and tofu are not my favorite ones but I need them a lot, so from time to time I buy some to have at home.

Fruits and vegetables have to be on season and from around the corner, as I’m living in France I like to buy them from France or Italy that has a great quality on bio-organic and in food in general.

There are some fruits (especially) that you cannot find in Europe so on that cases you are forced to buy bananas or mangoes that come from abroad, but I do it a lot less than before.

How did nutrition affect your sporting activities?

I’m not a very sporty person. Sometimes I feel the need of walking or running a little bit but I prefer cycling.

Anyway I feel a lot better now than before, with a lot more energy. It’s been a year being vegetarian so now I can tell it, but at first energy lows and you need to adapt your body to your new diet habits.

What are your favorite dishes?

I don’t have any preference but I really enjoy a complete meal with spices and fresh vegetables.

What about alcohol or sweets? Are they still in your diet? 🙂

I’m not a big fan of sweets like candies but I really love chocolate in winter or ice-cream in summer. Alcohol is also present in my life and I think I tolerate it better, but It’s better to avoid it…obviously it’s not good for health.

What would you recommend people when they start this? What do you think the typical mistakes are when you are on such a diet?

If you don’t balance your diet to obtain proteins or you don’t take into account that you need to have iron on your body it can be really hard to sustain. These two points are really important in order to be successful, so my advice is: inform yourself about the possible combinations in order to balance your diet!

What about your budget? Did it stay the same or has it changed? I’m sure everyone wants to know if eating healthy food costs more money.

I don’t feel I spend more money, meat is very expensive and when you are vegetarian you eat less quantity because you don’t need it much. The way to buy is different; you need to go more often to the grocery store because you need your food to be fresh. Try to avoid supermarkets! The preservatives and frozen food are your enemies!

Once you are on the good path try to listen to your body, he knows what and when to eat to balance your energy! 🙂

____________________________________________________________________________

Besides being a vegetarian, Anabel also has a lovely business: she creates jewelries, scarfs, and all sorts of amazing clothing, by using natural elements like wool, precious stones, cotton, etc. You can also check out her products on DaWanda, Alittlemarket and Etsy. She also worked the Playa Limon project, which features the work of designers from Latin America.

____________________________________________________________________________

Remember, by eating less meat you are helping your body and the planet:

http://timeforchange.org/eat-less-meat-co2-emission-of-food

http://www.scientificamerican.com/article/the-greenhouse-hamburger/

Photo credits: Anabel’s personal archive